×

 

Fermeture du Bon Sauveur à l'accueil des élèves

 

Par décision présidentielle  annoncée jeudi 12 mars à 20h, relative à la gestion de l’épidémie de Covid-19,

l’établissement LE BON SAUVEUR sera fermé à l’accueil des élèves, à compter de lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre.

 La continuité pédagogique est assurée pour maintenir le contact entre les élèves et leurs professeurs. 

Four faciliter la communication vous trouverez ci dessous la liste : DES CONTACTS UTILES AU BON SAUVEUR 

 

 




  • A consulter en cliquant sur ce lien : Newsletter BS N°6

     

  • Suite au discours du Premier Ministre du 28 avril, devant l'Assemblée Nationale et aux déclarations du Ministre de l'Éducation Nationale qui ont suivies, une réouverture prudente et progressive des écoles est organisée à partir du 11 mai, sur la base du volontariat des parents. 
     
    Le 03/05/2020 un protocole gouvernemental a été diffusé : il définit les modalités pratiques de réouverture des établissements scolaires sur le plan sanitaire. Les mesures de réouverture du Bon Sauveur mettent en oeuvre ce plan sanitaire ministériel.

    Ainsi, Le Bon Sauveur a réouvert progressivement et de façon prudente l'école primaire à partir du 11 mai. La réouverture du secondaire est effective à partir du jeudi 4 juin, notamment pour un retour partiel des élèves de 6ème et 5ème.


    Comme annoncé par le Président de la République le 14/06/2020, la présence de tous les élèves est obligatoire à compter du 22 juin au primaire comme au collège.

    Vous trouverez ci-dessous les courriers envoyés aux parents : (à télécharger)
     
    Consignes pour les parents : Consignes pour les parents dans le respect du protocole sanitaire  (à télécharger)     

    Photos de la transformation des locaux en vue de la réouverture du collège au 4 juin

    Photos de la transformation des locaux en vue de la réouverture de l'élémentaire au 11 mai

    Vidéo du gouvernement : Coronavirus Covid-19 – Réouverture des écoles et établissements scolaires :

     

    Vidéo sur les principes généraux du protocole sanitaire gouvernemental :

     

     

     

  • L'étude Alpha, notre partenaire pour l'organisation des études du soir, propose un accompagnement de votre enfant en ligne en groupe de 3 élèves. 

    Cette aide en ligne permet à votre enfant de faire ses devoirs avec méthode et régularité, d'apprendre à apprendre et de travailler individuellement tout en profitant de l'émulation du groupe. 

    Vous trouverez ci dessous une présentation plus détaillée pour le primaire et le secondaire.

    Accompagnement en ligne personnalisé primaire (à télécharger)

    Accompagnement personnalisé secondaire (à télécharger)

    Vous pouvez directement vous inscrire ici :  https://cours.alphaeducation.fr/parents/sign_up  

    Pour toute information, n'hésitez pas à contacter l'équipe de l'étude Alpha :  albert@alphaeducation.fr ou au 01 76 40 13 52

    Bien cordialement,

    Toute l'équipe de l'étude Alpha

  • Le 29 Avril 2020

    La lettre de l’infirmière N°2

     

    Très chers élèves,

    J’espère que vous vous portez tous bien et que la reprise des cours à distance s’est bien passée pour chacun d’entre vous. 

    A l’heure actuelle, nous sommes toujours confinés pour nous protéger, notamment nos voies respiratoires. Pour comprendre l’atteinte pulmonaire sévère du COVID-19, nom de la maladie provoquée par le nouveau coronavirus circulant, il faut connaître son mode d’infection et comment il agit. 

    Le virus pénètre dans l’organisme par le nez, la bouche ou les yeux.

    Il utilise nos cellules pour se multiplier et se disséminer dans l’organisme.

    Dans la grande majorité des cas, il ne sera pas trop agressif et parfois nous ne nous rendrons compte  de rien car n’aurons aucune manifestation clinique de la maladie (au moins 80% des infectés sont dans ce cas selon les connaissances scientifiques actuelles)

    Malheureusement, certaines personnes peuvent présenter des signes plus graves de la maladie et avoir des atteintes de plusieurs organes dont les poumons. 

     

    C’est pourquoi aujourd’hui je veux vous parler du système respiratoire et de l’oxygénation du sang. 

    Ceci est un rappel des cours de SVT pour beaucoup d’ élèves. 

    Pour fonctionner, nos organes ont besoin de recevoir des nutriments et du dioxygène. C’est le système circulatoire (veines, artères et capillaires sanguins) qui assure le transport du dioxygène vers ces organes.

    C’est grâce au système cœur-poumons que ces échanges peuvent avoir lieu.

    Le sang passe par les poumons pour y être oxygéné et revient au niveau du coeur après avoir pris en charge le CO2 (en bleu sur le schéma ci-dessous) , déchet produit par la respiration cellulaire.

    Ensuite ce sang riche en dioxygène (en rouge sur le schéma) entre dans le cœur par l’oreillette gauche et sera distribué aux organes par les artères.

     

    système_cardio-vasculaire-4.jpg

     

    Comment le sang s’oxygène t-il au niveau des poumons ?

    L’air que nous inspirons contient environ 21% d’oxygène.

    Cet air suit le trajet suivant : nez-bouche, trachée, bronches, bronchioles et alvéoles pulmonaires. Les alvéoles pulmonaires sont de très petits « sacs » microscopiques qui se trouvent à l’extrémité de nos bronchioles. Nous possédons plusieurs centaines de millions d’alvéoles, ce qui représente une surface d’échanges gazeux d’environ 130 mètres carrés !!!!!!

    L'approvisionnement du sang en oxygène | Les épreuves du CRPE ...

    C’est au niveau de la membrane de ces alvéoles (entourées de vaisseaux sanguins) que le sang s’enrichit en dioxygène et s’épure du CO2. Celui-ci sera évacué par les poumons (air expiré qui suit le trajet inverse de l’air inspiré)

    s1267i1.png

    Comment ce système peut-il dysfonctionner lors de l’infection par le coronavirus ? 

    La pneumonie, liée à ce virus est une atteinte respiratoire basse, une infection qui touche les bronches, bronchioles jusqu’aux alvéoles pulmonaires. 

    Lorsque l’infection se développe elle entraîne une inflammation de toute la région du poumon concerné. Un liquide inflammatoire, voire du pus (débris de virus, de cellules et de globules blancs) viennent alors remplir les alvéoles pulmonaires qui ne peuvent plus fonctionner et assurer l’oxygénation du sang. Les vaisseaux sanguins autour des alvéoles et du système cœur- poumon en général sont aussi atteints (atteinte inflammatoire des petits vaisseaux sanguins et embolie pulmonaire, c'est-à-dire l’obstruction par un caillot d’une ou plusieurs artères irriguant les poumons).

    Les malades manquent alors d’oxygène. On appelle cela pneumonie hypoxémiante. L’apport d’oxygène est alors administré en milieu hospitalier afin de pallier la défaillance de la fonction respiratoire. Les médecins traitent aussi l’infection et l’inflammation.

    Beaucoup d’essais cliniques sont en cours pour trouver un traitement et un vaccin. Les scientifiques travaillent d’arrache-pied pour y parvenir mais cela sera probablement très long. 

    J’en profite pour vous dire que ma prochaine intervention sera axée sur l’immunité et la vaccination. 

    Mais comme je vous le disais , cela va être encore un très long chemin ! C’est pourquoi les mesures barrières que nous appliquons toutes et tous depuis plusieurs semaines doivent être maintenues rigoureusement car c’est actuellement la seule manière de se protéger et de protéger les plus fragiles ! C’est un nouveau mode de vie, de nouvelles habitudes et des réflexes que nous devons garder à l’esprit quotidiennement sans pour autant sombrer dans la peur et l’angoisse. Je serai là pour répondre à toutes vos interrogations lorsque nous nous retrouverons. Je vous assure que c’est possible. C’est réalisable ! 

    Au début il faut y réfléchir, être très vigilant, mais ces gestes barrières deviennent très vite automatiques !

    En attendant de vous retrouver je vous encourage à poursuivre tous les efforts que vous avez entrepris, prenez grand soin de vous et de vos proches.

    A très bientôt,

    Isabelle Lanfant, infirmière au Bon Sauveur


     

  • Pour Pâques, la pastorale du Bon Sauveur a lancé un appel aux élèves pour offrir un sourir à des personnes âgées isolées. Les élèves ont réalisé des dessins et des poèmes très émouvants.

    La pastorale du Bon Sauveur a envoyé un film (ci-dessous) reprenant l'ensemble des créations des élèves, aux maisons des Petites Soeurs des pauvres et aux pères aînés Eudistes. 

    Nous remercions les élèves qui ont participé à cette action, le soleil de leurs créations a illuminé les personnes âgées et les pères aînés pour Pâques.